Grenoble Innovation for Advanced New Technologies

  • Français
  • English

REACT – Un projet Penn-GIANT-Solvay soutenu par la NSF et l’ANR

L’école d’ingénierie de l’Université de Pennsylvanie (Penn), le campus GIANT et le groupe Solvay sont associés depuis 2015 pour un projet sur 5 ans portant sur le développement de revêtements actifs pour l’habitat d’urgence.

Penn GIANT Solvay logos

La NSF (United States National Science Fondation) a accordé une subvention de 3,8 millions de dollars à Penn pour ce projet nommé REACT (Research and Education in Active Coating Technologies for the Human Habitat). L’ANR (Agence Nationale de la Recherche) a de son côté accordé 300k€ à GIANT.

La collaboration est cofinancée sur le modèle des projets « PIRE » de la NSF, ou Partenariat International pour la Recherche et l’Education.

REACt and ANR logos

Recherche : eau, énergie, prévention des infections

 

 

Les recherches sont organisées autour de trois ensembles de technologies de revêtements actifs, ou « ACT ». Ces revêtements doivent répondre à des besoins prioritaires dans les situations d’urgence humanitaire : fournir un abri, de l’eau et de l’énergie à un grand nombre en limitant les risques d’infections.

Les équipes du campus GIANT impliquées dans le projet sont basées à l’INAC (CNRS et CEA), au CEA Liten, à l’ILL, et au LMGP (CNRS et Grenoble INP), au sein desquelles 18 chercheurs contribuent aux différents ACTs.

 

Education : expérience internationale de la recherche

 

 

REACT a pour objectif de former des étudiants à la recherche de pointe en sciences des matériaux, en misant sur la complémentarité des équipements et des compétences disponibles à Philadelphie et à Grenoble.

Logo: GIANT International Internship ProgrammeTous les étés, 10 étudiants de Penn intègrent le GIANT International Internship Programme, qui leur permet d’intégrer les équipes grenobloises du projet pour 10 semaines de stage. Le GIIP leur offre l’occasion de découvrir les équipements de GIANT et son environnement hautement international.

Inversement, 4 à 6 étudiants de Grenoble-INP Phelma et de l’IUT Chimie de l’UGA effectuent un stage de 3 mois dans les laboratoires de Penn ou au sein de l’Unité Mixte Internationale COMPASS (CNRS/Penn/Solvay).

Depuis le début du projet en 2015, 26 stagiaires de Penn et des universités associées (Bryn Mawr College et Villanova) ont participé au GIIP et au travail des équipe de GIANT sur REACT, et 16 étudiants grenoblois ont fait de même à Penn et COMPASS.

Cela s’ajoute aux 17 étudiants américains et 20 étudiants français ayant bénéficié des échanges entre les deux partenaires avant la mise en place de REACT, et qui ont débouché sur la structuration du projet au niveau des chercheurs.

 

Innovation : vers les solutions de demain pour l’habitat d’urgence

 

 

 

A Penn comme à GIANT, les équipes de REACT se consacrent également au développement de prototypes apportant des solutions concrètes aux acteurs du terrain humanitaire.

A GIANT, les stagiaires de Penn restent une semaine de plus après leur stage pour un atelier de prototypage rapide au FabLab du CEA. Avec l’aide et les conseils de designers du CEA, ils imaginent des solutions mettant les matériaux développés dans le cadre de REACT au service des besoins de différents terrains humanitaires (catastrophes naturelles, déplacements de population résultants de conflits…).

Plus d’information (en anglais) : http://react.seas.upenn.edu/

Articles récents : https://www.nature.com/articles/s41563-018-0097-2

Toutes les actualités
En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus
X